Déclinaison opérationnelle de la Trame Verte et Bleue du territoire de Thau : quels moyens opérationnels face aux stratégies d’intervention ? Application aux corridors écologiques et aux espaces de bon fonctionnement des cours d’eau.

Type de document
Rapport de stage
Echelle
Intercommunale
Support
Pdf
Auteur
Le Gars N.
Date d'édition
sep 2017
Langue
Français
[current-user:picture:field-file-image-alt-text]

Le territoire de Thau est un territoire à forte attractivité organisé autour de sa lagune et des activités de pêche et de cultures marines associées. Le Syndicat Mixte du Bassin de Thau, organisme de gestion intégrée du territoire, est en charge de concilier le développement et la préservation des ressources du territoire. Pour mener à bien cette mission, le SMBT est doté de différents outils d’aménagement dont le Schéma de Cohérence Territoriale du bassin de Thau et le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux des bassins versants de la lagune de Thau et de l’étang d’Ingril. Un des enjeux du SCoT est la préservation des ressources naturelles à travers la cartographie d’une Trame Verte et Bleue. La Trame Verte et Bleue est identifiée sur le territoire au travers de deux documents : le SCoT du bassin de Thau et le Schéma Régional de Cohérence Ecologique de l’ex-région Languedoc-Roussillon. Les réservoirs identifiés font l’objet de zonages spécifiques accompagnés de plan de gestion ou d’action. En revanche, aucun travail n’est actuellement mené sur les corridors écologiques. Le SMBT a souhaité initié un travail de réflexion sur ces corridors afin d’établir à terme une stratégie d’intervention en partenariat avec les acteurs du territoire.
Le stage permet de poser les fondements pour établir cette stratégie d’intervention. Celle-ci nécessite de connaître l’état des lieux initial des corridors, de prioriser les actions et d’identifier les moyens et outils mobilisables sur les corridors.
Ainsi, le stage propose une méthode pour évaluer l’état de conservation des corridors. Celle-ci se base sur une approche par milieux permettant de qualifier l’état écologique du corridor et son niveau d’anthropisation grâce à des critères sélectionnés pour le territoire. Afin de prioriser les actions sur les corridors évalués, une seconde méthode a été développée. Celle-ci a pour objectif de prioriser les actions sur des tronçons de corridors sélectionnés pour leur faible fonctionnalité écologique. Les critères permettent de prioriser les actions suivant l’état de dégradation du tronçon, les opportunités qu’il présente ou les menaces qui pèsent sur lui. Ces deux grilles d’analyse permettent d’orienter la réflexion et de sélectionner les corridors sur lesquels agir. Le stage identifie également les moyens opérationnels mobilisables sur les continuités écologiques de la TVB. Le recensement basé sur des retours d’expérience a permis d’établir une liste d’outils dont les modalités de mise en oeuvre font l’objet de fiches. Pour répondre à la conjoncture actuelle du SMBT, le stage identifie plus particulièrement les outils mobilisables sur les futurs espaces de bon fonctionnement des cours d’eau, qui feront partie intégrante de la TVB. L’arbre de décision élaboré fait le lien entre les outils mobilisables et les composantes et enjeux des EBF des cours d’eau.
Cette étude devra être poursuivie pour appliquer les grilles de critères établies et mobiliser l’arbre de décision et les outils associés.